Lyme et Borrélioses

La demande grandissante concernant les traitements de la maladie de Lyme m’a incité à créer une page dédiée au traitement de cette borréliose.

Dans le panoplie du traitement de la borréliose de Lyme, l’aromathérapie révéla très tôt  ses capacités curatives. Cette voie thérapeutique fût ouverte par mon défunt confrère le Docteur en Pharmacie Bernard Christophe qui mis au point le mélange d’huiles essentielles commercialisé sous la dénomination Tic-Tox. En France, le Tic-Tox apporta une aide précieuse à des patients démunis de tout traitement efficace jusqu’à son interdiction en 2012.

Cette interdiction française concerne la fabrication, la vente, la prescription et l’usage au motif  que le Tic-Tox possède de la  thuyone, composé neurotoxique et avortif  si surdosé.

Cette thuyone, appartenant à la famille chimique des cétones monoterpéniques, provient de la Sauge officinale (Salvia officinalis), interdite à la vente sous forme d’huile essentielle en France.

Cependant de nombreux pays, dont la Suisse et l’Allemagne, n’ont pas fermé la porte à cette alternative de soin et permettent l’usage et la fabrication de préparations à base de Sauge; alors qu’en est-il vraiment?

Les huiles essentielles contenant des cétones méritent des précautions d’emploi: en bloquant la respiration cellulaire au niveau des mitochondries et utilisées à mauvais escient, ces thuyones  peuvent entraîner des troubles visuels, des pertes d’équilibre, des convulsions.

Ces précautions concernent :

  • la concentration en cétones des préparations d’huiles essentielles: ce domaine est du ressort du professionnel (médecin, aromathérapeute) expérimenté dans la rédaction de formulations aromatiques.

  • la fabrication galénique: la concentration en cétones des lots d’huiles essentielles doit être connue; le laboratoire doit utiliser des outils de mesures précis.

  • le respect des doses: le patient ne doit pas dépasser les doses et la durée du traitement prescrit. Le pharmacien doit s’assurer que la patiente n’est pas enceinte et qu’il n’y a pas de prise concomitante de médicaments convulsivants.

Il est important de souligner qu’en 15 ans d’utilisation de Tic-Tox, aucun cas d’intoxication n’a été signalé.

 

En conclusion, les huiles essentielles n’étant pas brevetables, il n’y a rien a attendre de la part de l’industrie pharmaceutique dans ce domaine. A défauts d’études scientifiques gourmandes en capitaux, l’aromathérapie avance empiriquement. L’efficacité de l’aromathérapie dans le traitement de la borréliose de Lyme est démontrée par le nombre de patients satisfaits de leur traitement.

Consultez la Foire Aux Questions.

Références:

FRANCHOMME PierrePÉNOËL DanielJOLLOIS Roger; “L’aromathérapie exactement, Encyclopédie de l’utilisation thérapeutique des huiles essentielles”; Ed. JOLLOIS; 2001

http://www.maladie-lyme-traitements.com/tic-tox.html

http://www.ouvertures.net/pr-christian-perronne-l%C2%B4interdiction-du-tic-tox-intervient-dans-un-contexte-polemique/

http://www.nutrivital.eu/

Lyme et Borrélioses
5 (100%) 12 votes

Nous avons  à coeur de vous conseiller au mieux selon vos besoins !

+ 41 786293512

Ou par Whats App à droite du site

Nos solutions contre la maladie de Lyme sont livrées partout en Europe !

WhatsApp us